blockbuster chinois


Une nuée de guerriers, torse nu avec bouclier de pierre, prêts à en découdre dans Creation of the Gods I : Kingdom of Storms.

Creation of the Gods I : Kingdom of Storms

Un fragment de corps céleste traversant l’atmosphère et atteignant la croûte terrestre. C’est la définition d’une météorite. De titanesques objets traversant l’espace pour se désintégrer brièvement dans notre atmosphère sous la forme d’étoiles filantes, ou, s’ils sont suffisamment conséquents, pour terminer leur course sur Terre, diminué mais dans un incontournable fracas. De traits de lumières quelques fois décelées au loin par les passants chanceux ou les experts avertis, les blockbusters chinois grossissent chaque année et nous parviennent de plus en plus. Dernier aérolite en date, Creation of the Gods I : Kingdom of Storms (CotG) de Wuershan, qui a atterri dans nos salles les 10 et 11 février dernier uniquement. Présent sur le lieu de l’impact, on vous retranscrira ici les détails de cette vive mais brève déflagration, le contenu de ce minéral venu d’ailleurs ainsi que notre analyse du cratère que laisse derrière lui cet objet cinématographique en phase d’identification.


Le mignon bébé monstre Wuba dans les bras d'une femme, il est blanc avec une touffe de cheveux verts, et des oreilles pointues.

Chasseur de Monstres

Parmi les plus gros succès au box-office chinois, le film familial Chasseur de monstres (Raman Hui, 2015) et sa suite Chasseur de monstres 2 (Raman Hui, 2018), disponibles sur la plateforme Outbuster, constituent un curieux mélange d’animation 3D, arts martiaux et humour loufoque. Retour sur le premier volet sorti en 2015. Il faut sauver bébé À la recherche d’un divertissement familial loin des habituelles créations Disney, Pixar ou Dreamworks ? Pourquoi pas vous tourner vers […]