Archives du mois : avril 2012


What a Flash!

En 1972, à l’apogée des mouvements beatnik et hippie, du rock’n’roll, des psychotropes et autres drogues psychédéliques, mais plus encore de la libération sexuelle, le cinéaste et documentariste Jean-Michel Barjol réunit dans un studio de cinéma pendant trois jours et trois nuits plus de deux cents personnes: acteurs, musiciens, peintres, techniciens… avec pour seul scénario, une consigne : « Vous êtes dans une capsule spatiale et vous vivez les 70 dernières heures de votre vie ». Un Martien […]


Bellflower 1

Premier film de son réalisateur Evan Glodell, cette petite production américaine indépendante a déchainé les festivaliers des quatre coins du globe, remportant un franc succès critique partout où il passait. De Sundance où il est né, à Sitges, en passant par la première édition du Paris International Fantastic Film où il est reparti avec le Prix du Jury, ce film que l’on proclame partout comme une bombe à retardement a fait naître en nous un […]


Le territoire des loups 1

Liam Neeson ne fait pas que des mauvais films. Liam Neeson est un grand acteur. Vous allez lire la phrase qui suit et me croire sur parole. Liam Neeson est un grand acteur. Taken était la pire merde qu’il ait faite, mais on lui pardonne, parce que c’est un grand acteur (je vous dis ça en vous faisant un mind trick à la Qui-Gon). Taken 2 – oui, oui, c’est prévu pour octobre – sera […]


The Ward 1

John Carpenter, après dix ans d’une absence quasi-totale, revient avec The Ward, un thriller d’épouvante avec Amber Heard, la lesbienne la plus bandante de l’histoire du cinéma. N’ayant même pas profité d’une distribution en salles chez nous, il est sorti en DTV en février dernier, et témoigne d’un Big John fade, et ultra-décevant, malgré un film pas si mauvais dans la forme. All the young girls love Amber On est en 1966, et Kristen arrive […]


La Dame en Noir 2

La Hammer, qu’on a cru cinématographiquement morte pendant trente ans, revient petit à petit depuis deux ans, d’abord en coproduisant Laisse-moi entrer, le remake de Morse, puis deux autres films n’ayant guère de succès, Le Locataire et Wake Wood. C’est maintenant à La Dame en Noir de témoigner du retour des légendaires studios britanniques, car c’est le premier film, depuis 1979, à être une vraie production estampillée Hammer. Une histoire de fantômes dans laquelle se […]