alejandro landes


Un guerillero peint en noir pour le camouflage avance dans la foret amazonienne, fusil d'assaut dans les mains, scène du film Monos.

Monos

Mélange de films d’escadron à la Tropa de Elite (José Padilha, 2017) et de teen movie façon Nocturama (Bertrand Bonello, 2016) , Monos (Alejandro Landes, 2020) est un trip porté par une jeunesse désemparée. Sur la musique de la trop rare Mica Levi, la quête de sens de ces jeunes se révèle aussi exaltante et intimiste que moralement fascinante. FARC Cry Son réalisateur déjà considéré comme « une puissante nouvelle voix dans le cinéma » […]