manal issa


Nocturama 7

Loin du coup de communication opportuniste, Nocturama ne se réduit pas à un sujet sensible en ces temps de terreur voulue : il est ni plus ni moins qu’un des films les plus riches non seulement de son auteur, mais aussi de la décennie. La violence et l’ennui Le cinéma français a une résilience (spéciale dédicace aux étudiants en psycho…Qui devraient être en train de bosser leur rentrée au lieu de me lire) plus bégayante […]