il pianeta degli uomini spenti


La planète des hommes perdus

En Italie, la science-fiction n’a jamais été monnaie courante dans les productions de série B. En 1961, à une époque où la reconnaissance du bis rital se limitait au succès des péplums à petit budget, à Riccardo Freda et à Mario Bava, qui venait tout juste de connaître un succès non négligeable avec son premier film, Antonio Margheriti fait le pari difficile de s’essayer au genre, d’abord avec l’assez réussi Space Men en 1960, puis […]