scaphandre et le papillon


De Méandre à Oxygène, revivre pour survivre

Deux films de genres français, « Méandre » de Mathieu Turi et « Oxygène » de Alexandre Aja, se sont emparés quasi-conjointement des codes du film de claustration. L’occasion pour nous de faire communiquer les deux films entre eux et avec d’autres. Car sous leurs pourtours de survival qualibrés, les films de claustration cachent souvent des sujets bien plus profonds, où survivre passe d’abord par accepter de renaître.