letonie


Gints Zilbalodis, en solitaire

A seulement 25 ans, Gints Zilbalodis signe son premier long-métrage totalement seul. A la fois réalisateur, scénariste, animateur, monteur, compositeur, ingénieur du son… La dévotion du cinéaste letton s’est avérée payante : il a remporté le prix du meilleur film de sa catégorie au Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, ex-aequo avec J’ai perdu mon corps (Jérémy Clapin, 2019). Away (Gints Zilbalodis, 2019) raconte l’épopée d’un jeune garçon coincé sur une île déserte. Traversant […]