La Rivière de nos amours


Elsa Martinelli et Kirk Douglas dans le film La rivière de nos amours (critique)

La rivière de nos amours

D’après les propres mots de Bertrand Tavernier, André de Toth fût trop longtemps considéré, à tort, comme un réalisateur de séries B. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et le réalisateur français, tout comme Martin Scorsese, ont travaillé à réhabiliter son travail, tout comme certains éditeurs. C’est le cas de Wild Side en France, qui ressort La rivière de nos amours (1955) dans un superbe coffret réunissant copie restaurée et livret exclusif sur […]