doris wishman


Supernichons contre mafia

A 24 ans, on aurait pu penser que le festival toulousain Extrême cinéma aurait acquis une certaine maturité, que l’âge adulte le rendrait plus sérieux, loin des émois naïfs de l’adolescence. Et voilà que l’apparition soudaine d’une énorme paire de seins dans le film Supernichons contre mafia (Doris Wishman, 1974) réveille les hormones en ébullition de spectateurs loin de se douter qu’ils allaient avoir affaire à un spectacle aussi… Gros. Dans tous les sens du terme.

Chesty Morgan lit un livre allongée sur un petit muret, dans un parc verdoyant, en soutien-gorge et jupe courte rouge ; plan issu du film Supernichons contre mafia.