Combat d’ours dans le 57


Le Garçon et la Bête 5

Après Les Enfants loups, Ame et Yuki (2012), Mamoru Hosoda signe avec Le Garçon et la bête (2016) son cinquième long-métrage, une fable moderne à la maîtrise surprenante où le spectaculaire et le jubilatoire côtoient la poésie et le récit intimiste. Ascension d’un Maître Mamoru Hososda jouit d’une certaine notoriété publique et critique depuis quelques années. De ses débuts à la Toei sur des franchises commerciales, terrains de jeu de ses premières expérimentations comme en […]