Saw VI


Cela faisait plus d’un an que j’attendais le retour de Jigsaw, comme pour chaque Halloween. Après un Saw 4 qui m’avait déçu et un Saw 5 qui rattrapait un peu le volet précédant, je ne savais pas quoi attendre de ce dernier épisode de la double trilogie, si ce n’est quelques réponses aux questions laissées en suspens (depuis Saw 3 tout de même).

So 6

Dans cet épisode : enfin des réponses, les fans seront ravis ! Mais également quelques retours cultes puisque l’on retrouve Shawnee Smith (à savoir mon actrice préférée) dans le rôle d’Amanda. Après une intro un peu chiante et même si le film se perd rapidement dans une surenchère de flashbacks, les apparitions de Shawnee sont finalement toutes justifiées et j’étais très content de la revoir au cinéma (apparition uniquement en stock shots depuis 2006)

Les pièges vont toujours plus loin et sont très originaux, comme d’habitude évidement. L’ouverture est l’une des plus gores de toute la saga et le piège n’est pas sans rappeler Se7en, mais je reprocherais toujours à Saw d’abuser (pour toutes les scènes gores) de ses effets stroboscopiques. Il faut savoir tout de même qu’il a été intégralement réalisé par Kevin Greutert, on ne pourra pas lui reprocher de vouloir mettre dans le film ce qui a fait la particularité de son montage dans les précédents opus. Le rendu est toujours aussi fun, mais on ne peut plus vraiment distinguer ce qu’il se passe à l’écran et on se sent un peu frustré d’avoir “loupé” le meilleur. Heureusement, durant la dernière partie les gros plans et les zooms aux ralentis bien gratuits fusent pour nous réserver le meilleur… Rien a redire sur les effets spéciaux, tout est excellent !

J’ai toujours eu du mal avec la présence de Costas “Gangland” Mandylor dans cette saga, son interprétation de Hoffman dans Saw 5 m’avait un peu rassuré sur ses qualités d’acteur (je dois dire que le final de Saw 5 est un de mes préférés de la saga). Dans celui-ci je trouve qu’il tire vraiment son épingle du jeu, il y a même quelques choses que tous les fans attendaient de voir : sa relation avec Amanda ! Sinon je retiendrais une magnifique scène de tuerie (triple meurtre) qu’on doit à son personnage, d’une violence et d’un sadisme qui m’ont finalement rattaché à son personnage.

Le film s’achève sur 3 twists finaux ! Assez énorme tout de même pour un scénario qui à la base paraissait vraiment simple. Deux des twists fonctionnent parfaitement, un autre est un peu plus prévisible. Une petite déception tout de même, le film étant apparemment également destiné aux “non-fans” de Saw, on a droit à un paquet de stock shots des films précédents pour expliquer des tas de choses que l’on connaît par cœur. Un petit mot tout de même sur Tobin Bell qui est toujours aussi mortel, la relation avec son ex-femme se clarifie un peu plus. Je conseille ce film à tous les fans de la saga Saw qui auraient pu être déçus par les Saw 4 et 5, aux goreux pas trop trop exigeants et évidement… aux fans de Shawnee Smith !

Laisser un commentaire