Catacombes

C’est dans les catacombes que l’on trouve des trésors enfouis, des perles, des pépites d’or oubliées, des chef-d’oeuvres maltraités par le temps ou par l’inteligencia. Si vous osez, descendez dans ces catacombes, vous ne le regretterez pas. Les explorateurs de “Fais pas Genre !” vous y feront découvrir toute sorte de films.


Randolph Scott et Manuel Rojas dans L'Aventurier du texas de Budd Boetticher

L’Aventurier du Texas

Pour l’édition Silver combo DVD/Blu-Ray chez Sidonis Calysta, critique de L’Aventurier du Texas (1958) de Budd Boetticher avec “son” acteur fétiche Randolph Scott et avec lequel, à l’image du binôme Anthony Mann/James Stewart, le cinéaste forma un des duos acteur/réalisateur les plus marquants du western. Family Business Lorsque Tom Buchanan revient dans son cher Texas après une vie de brigandage et même un passage par la case prison, il arrive dans une petite bourgade qui […]


125, rue Montmartre

Avec 125, rue Montmartre (Gilles Grangier, 1959) Pathé perpétue son périple de restaurations de ses longs-métrages, dans des coffrets à l’allure stylisé. L’occasion de (re)découvrir l’une des premières productions à mettre Lino Ventura en tête d’affiche… Et surprise, il ne joue pas un voyou. Bien au contraire. Lino, le bon samaritain ! Adapté de l’œuvre éponyme d’André Gillois, prix du Quai des Orfèvres en 1958, 125, rue Montmartre (Gilles Grangier, 1959) nous narre la mésaventure de […]


La Saignée

A l’occasion de sa sortie dans un master restauré par les matous du Chat qui Fume, on vous parle d’un des meilleurs polars français, signé Claude Mulot, l’immanquable La Saignée (1971). Le Chat et le Mulot S’il reste souvent accroché et réduit à sa réputation de réalisateur de films érotiques – du fait que certains d’entre-eux aient passablement marqué les esprits tels que Sexyrella (1968) ou bien sûr le déjanté Le Sexe qui Parle (1975), […]


L’empire de la passion

Découvert lors de la sixième édition du Festival de Film de Fesses, le primé à la mise en scène du Festival de Cannes de 1978, L’empire de la passion bouleverse les codes des Kaidan-Eiga, traditionnels films de fantômes japonais. Retour sur l’une des œuvres marquantes du cinéaste japonais Nagisa Oshima. I’m your Venus Le réalisateur japonais Nagisa Oshima est un habitué des scandales. Son cinéma politique et/ou érotique au style inédit l’inscrit dans le courant […]


Under the skin 2

Présenté lors d’une projection événement en Odorama lors du Festival Du Film de Fesses (Paris), Under the skin de Jonathan Glazer, inspiré du livre Sous la peau de Michel Faber, est sorti en 2013, avec Scarlett Johansson dans le rôle principal. Dans ma peau En 2013, en sortant du cinéma, le chef qui règne sur ce webzine – et sur mon cœur huhu – m’a dit texto que je devais faire un article sur ce […]


Frankenhooker

A l’occasion de sa projection au Festival du Film de Fesses, revenons sur le déjanté Frankenhooker de Frank Henenlotter, relecture du mythe de la créature de Frankenstein, plongée dans les bas-fonds new-yorkais.  Jeffrey, remet nous des glaçons Le mythe de la créature de Frankenstein a de nombreuses fois été adapté au cinéma – nous vous avons déjà parlé d’ailleurs de bons nombres des adaptations de Universal consacrées au fameux monstre – mais a eu le […]


La Mafia fait la loi

Nouvel opus de la collection Make my day ! de Jean-Baptiste Thoret, réalisée en collaboration avec Studio Canal, La mafia fait la loi (Damiano Damiani, 1968) ressort dans une superbe copie restaurée. Franco Nero et Claudia Cardinale partage l’affiche de ce polar aux allures de western, dans une Sicile repliée sur elle-même. La loi du silence Adapté du roman Le jour de la chouette, de Leonardo Sciascia, La mafia fait la loi (Damiano Damiani, 1968) prend […]


La Nuit de la Mort 1

Après avoir remis en lumière René Manzor et Pierre B. Reinhardt, l’éditeur Le Chat qui Fume nous offre ce mois-ci quatre nouvelles éditions qui redorent à leur tour les lauriers de cinéastes hexagonaux qui font pas genre et que “l’Histoire officielle” du cinéma français a décidé d’occulter. Aujourd’hui, focus sur La Nuit de la Mort (1980) de Raphaël Delpard, souvent considéré comme la première production gore français. EHPAD of the Dead Bien avant la déflagration […]


Au service du diable

Toujours dans le dessein de nous faire découvrir des chefs-d’œuvres du cinéma d’exploitation, l’éditeur Artus films réédite le film Au Service du Diable (1971) de Jean Brismée, seul film d’exploitation belge a avoir acquis une réputation internationale.   La Salsa du Démon Quand on parle de cinéma d’exploitation et de vieux continent, deux pays nous viennent en tête : l’Angleterre et l’Italie. Sans nier la qualité des films produits par ces deux nations, force est de […]


Ernest Borgnine et John Derek dans A l'ombre des potences

A l’ombre des potences

Dans la filmographie de Nicholas Ray il y a évidemment Johnny Guitare (1954). Mais le bonhomme a dégainé un autre western ,juste après en 1955, qui n’est pas moins digne d’intérêt comme nous le prouve cette critique d’A l’ombre des potences, en combo DVD/Blu-Ray chez Sidonis Calysta. Tu seras un homme mon fils Dans la tragédie grecque, il y a cet étonnant paradoxe mais qui a fait son preuve depuis des milliers d’années : lorsque nous […]


La Revanche des Mortes-Vivantes

L’éditeur Le Chat qui Fume offre à un certain cinéma d’exploitation français une nouvelle visibilité mérité. Avant de découvrir leurs précieuses restaurations des films de Claude Mulot, on a pu découvrir le travail remarquable effectué sur l’édition Blu-Ray de La Revanche des Mortes-Vivantes de Pierre B. Reinhard (1987) Les Produits Laitiers sont nos amis pour la vie Si le nom de Pierre B. Reinhard n’a pas véritablement marqué l’histoire officielle du cinéma français, il reste […]


Le Bandit

Si vous aimez Tenessee Williams mais aussi les westerns, peut-être bien que notre critique du Bandit (Edgar G.Ullmer, 1955), à l’occasion de sa réédition en DVD chez Sidonis Calysta, peut vous intéresser. Un western nommé Bandit Si le western était une personne, dans les années 50 il serait quarantenaire. L’âge réel – le premier western considéré semble être le Vol du grand rapide d’Edwin Stanton Porter & Wallace McCutcheon tourné en 1903 avec son célèbre […]