tim burton


Miss Peregrine et les enfants particuliers

Après avoir perdu ses fans et s’être perdu lui-même aussi un peu avec la réalisation coup sur coup d’un Alice au Pays des Merveilles (2010) pour Disney, du très fade et très pop – un oxymore étonnant – film de vampires, Dark Shadows (2012) et du banal Big Eyes (2014) […]


Alice de l’autre côté du miroir 1

Une jeune fille voyage dans le temps à bord d’un engin steampunk pour sauver son ami déprimant à mort ? Vous l’aurez sans doute deviné (ou pas), nous allons parler d’Alice de l’autre côté du miroir de James Bobin, la suite du fameux Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton. […]


La Fiancée du Monstre 1

Heureusement pour nous, amateurs d’un mauvais genre, quelques éditeurs s’acharnent à redonner une seconde vie à certaines pépites mythiques, devenus parfois des graals difficiles à visionner, et ce, depuis des années, de par la rareté de leurs éditions en vidéo. Rimini est l’un des éditeurs qui retrouvent ces vieux films […]


Les Héritiers de Walt Disney

Si Disney a eu une influence certaine sur ses contemporains, il a surtout influencé des générations de cinéastes qui ont grandi avec ses films. Des dizaines de cinéastes s’avouent héritiers de Walt Disney. Ce qui marque, c’est que tous ces héritiers, plus ou moins désignés, feront pour la plupart presque […]


Frankenweenie 4

On désespère depuis plusieurs années de voir Tim Burton suffoquer, en perte de vitesse, s’embourber dans une filmographie qui ne se réinvente plus, se recycle inlassablement, pire encore, se caricature. Le récent et bien fade Dark Shadows donnait encore davantage d’arguments à ceux qui pensaient que le génie de Tim […]


L’Étrange pouvoir de Norman 1

Après un premier film déjà très sombre, Coraline – réalisé par l’un des maîtres de la stop-motion: Henry Selick – les studios d’animation Laïka reviennent se batailler dans la cour des grands avec L’Etrange pouvoir de Norman qui fait se côtoyer le film d’animation pour enfant à la série B […]


Pour un cinéma des vivants 1

Il y a des cinéphiles académiques qui ne jurent que par Orson Welles et Fellini. D’autres qui, plus grand public mais non dénués de culture, préféreront citer Hitchcock et Kubrick. Il y a des cinéphiles franco-français, nostalgiques du cinéma-suicide de la Nouvelle Vague, et qui ne prêchent que par les […]