helene cattet


Bruno Forzani, expérimenter l’expérience

Venu présenter Laissez bronzer les cadavres, Bruno Forzani (sans Hélène Cattet, sa compagne et co-réalisatrice, malade ce jour-là) revient à Metz, quelques mois seulement après avoir occupé le poste de président du jury du second Festival du Film Subversif, où il avait révélé la première bande-annonce de ce nouveau long-métrage. Au […]


Laissez bronzer les cadavres

Ayant éclairé le cinéma de genre français de manière venimeuse avec les giallesques Amer (2010) et L’étrange couleur des larmes de ton corps (2013), le couple Cattet/Forzani s’attaque au polar en huis-clos (à ciel ouvert) avec Laissez bronzer les cadavres…Et hélas moins de panache. Il était une fois dans le […]


Pourquoi le cinéma de genre français est-il si mauvais ? 6

Un mois après la sortie du dernier rejeton Night Fare, on commence à avoir assez de recul pour se poser différemment la question du cinéma de genre en France : et si pour une fois, on ne rejetait pas la faute sur la frilosité des producteurs ou le désintérêt des […]