david cronenberg


eXistenZ 2

Fort de ses précédents succès, Cronenberg réalise en 1999 eXistenZ, ou le film qui le fera connaître aux adolescents attardés qui préféraient jouer à Pokémon avec leurs potes plutôt qu’aller au cinéma (et on ne leur en tiendra pas rigueur). En 2011, nous avons la réponse, mais à cette époque […]


M. Butterfly 1

Adaptation d’une pièce de David Henry Hwang, elle-même adaptée de l’affaire d’espionnage impliquant Shi Pei Pu, un chanteur d’opéra pékinois, au diplomate français Bernard Boursicot, entre les années ’60 et ’80, M. Butterfly est très injustement considéré comme un film à part dans l’œuvre de David Cronenberg. Seconde collaboration entre […]


Le festin nu 1

Exception faite de Dead Zone, les rares adaptations cinématographiques que David Cronenberg a faites étaient basées sur des livres somme toute assez mineurs. Passionné depuis toujours par la beat generation, tonton David fait le grand saut en portant à l’écran un roman qu’il adore, mais qui est réputé comme inadaptable […]


Faux-semblants 2

Les années ’80 ont été décisives pour David Cronenberg: avec quatre films réalisés, il devient l’un des réalisateurs d’horreur les plus acclamés par la critique. Ses films se suivent, toujours avec un lien logique, toujours aussi envoûtants et organiques. Il clôturera cette décennie avec Faux-semblants, dans lequel Jeremy Irons interprète […]


Dead Zone

Dead Zone est la quatrième adaptation cinématographique d’un roman de Stephen King, et le premier film de Cronenberg adapté d’un roman. Sorti la même année que Christine, les deux films ont, à budget égal, rapporté la même somme d’argent. Mais tandis que Carpenter s’amuse avec une Plymouth Fury dans un […]


Vidéodrome 2

On l’a déjà dit auparavant, le cinéma de Cronenberg n’est pas accessible à tout le monde. Ca n’a pas empêché au réalisateur de connaître quelques succès plutôt conséquents, dont fait partie le film dont nous allons traiter. Vidéodrome est sorti dans la période la plus prolifique du réalisateur, entre Scanners […]


Scanners

Premier volet de ce que l’on peut considérer comme une trilogie de référence dans l’œuvre du cinéaste, Scanners est également un tournant dans sa carrière puisqu’il est son premier succès commercial. Ceci est parfaitement compréhensible puisque Scanners est largement plus accessible que ses précédentes œuvres; cependant, pas question de faire […]


The Brood (Chromosome 3) 4

Lorsque David Cronenberg réalise en 1979 The Brood (renommé par la traduction française aberrante Chromosome 3) il n’est pas encore véritablement révélé aux yeux des cinéphiles. Ces précédents films n’ont pas connu un grand succès, et il continue sa carrière de réalisateur en réalisant principalement des téléfilms. Même si Stéréo […]


Fast Company

Il semble évident que lorsqu’on évoque le nom de David Cronenberg, penser à une course de voitures n’est pas la première chose qui vient à l’esprit (sauf si, vraiment, on s’adresse à quelqu’un qui n’a jamais entendu parler de lui. Un birman, par exemple). Pourtant, en 1979, parallèlement à la […]


Rage 2

Considérer Rage (1977) indépendamment de l’oeuvre entière de Cronenberg serait bien entendu un blasphème, mais plus encore, l’éloigner du précédent film du réalisateur, Frissons (1975) serait encore davantage dommageable. Car ces deux films se construisent véritablement comme un diptyque. Il s’agit en effet des deux premiers longs métrages du réalisateur, […]