Humeur

Coup de gueule, réponse, contribution à une polémique, ou réflexion autour d’une tendance, cette rubrique regroupe des articles aux humeurs aussi diversifiées que leurs sujets.


Vers un cinéma de genre français post-13 Novembre ? 1

De La Nuit a dévoré le Monde (Dominique Rocher, 2018) au récent Dans la Brume (Daniel Roby, 2018), la renaissance du cinéma de genre français semble se nourrir d’une ré-appropriation du trauma des attentats de Paris. Et si ces deux films étaient les premiers d’une ère post-13 Novembre dans le […]


Pourquoi The Disaster Artist n’est pas le nouveau Ed Wood

Annoncée comme la version moderne du Ed Wood de Tim Burton (1994) focus sur The Disaster Artist (James Franco, 2018) qui s’intéresse à l’une des figures phares du nanar moderne : Tommy Wiseau. Et la tendresse bordel ! Tout d’abord, je vais comme à mon habitude jouer la carte de la transparence […]


Clint Eastwood n’est pas un héros

Alors que Le 15h17 pour Paris est toujours à l’affiche et a essuyé une bonne part de critiques très négatives, Clint Eastwood apparaît plus que jamais comme un cinéaste libre. Via sa filmographie toute récente (la « trilogie » American Sniper – Sully – Le 15h17 pour Paris) expliquons par l’analyse pourquoi […]


Home Invasion, violation de propriété 1

Alors que Ghostland (Pascal Laugier, 2018) sort en salles aujourd’hui et en emprunte pour partie les codes, retour sur le genre du Home Invasion et sur ce qu’il transporte de thématiques sous-jacentes. Violation de propriété Qu’on se le dise, l’appellation de cinéma de genre mérite qu’on lui accorde l’honneur d’être […]


Doug Jones : L’homme aux mille visages 3

Vous ne connaissez peut-être pas son nom, vous ne connaissez sûrement pas son visage. Et pourtant, Doug Jones est l’un des acteurs fétiches de Guillermo Del Toro. À l’occasion de la sortie en salles du nouveau film du réalisateur mexicain, La Forme de L’eau (2018), nous nous offrons un retour sur […]


Vers une nouvelle blaxploitation ? 7

La sortie en fanfare de Black Panther (Ryan Coogler, 2018) nouveau super-héros de l’écurie Marvel, tout comme le succès critique et public de Get Out (Jordan Peele, 2017) l’an passé, ravivent la flamme d’un « cinéma noir » revendicateur. Beaucoup parlent même d’un renouveau de la blaxploitation, l’occasion d’analyser ce phénomène et […]


Un Oscar pour César

À l’heure où l’Académie des Oscars va annoncer ses nommés, revenons sur ce que nous considérons au sein de la rédaction de Fais pas genre ! comme ce qui pourrait devenir l’une des plus grandes injustices de l’histoire du cinéma : l’oubli systématique des acteurs de capture de mouvement dans la sélection […]


Peut-on vraiment adapter Stephen King ?

Tandis que la nouvelle version de Ça (Andrés Muschietti, 2017) détrônait cette année L’Exorciste (William Friedkin, 1973) au box-office mondial des films d’horreur, les adaptations de Stephen King fleurissent e sur nos petits écrans et l’année qui vient de s’achever semble marquer un paroxysme tout à fait synchrone avec la […]


2017 : Suprématie des blockbusters post Fury Road 3

Le séisme que fut la sortie de Mad Max : Fury Road (George B. Miller, 2015) se devait d’avoir des suites sur le cinéma contemporain et plus particulièrement sur les blockbusters qui allaient avoir la lourde tâche de le suivre. Ce fut le cas en 2017, avec des films comme Logan […]


Quand les super-héros deviennent super plus cons 2

Après la réception plutôt mauvaise de Justice League (Zack Snyder, 2017), le DC Extended Universe est en plein doute et pousse à décidément délivrer un terrible constat :  les films de super-héros ne sont plus ce qu’ils étaient. Chérie, j’ai rétréci le mythe C’est sûr que Justice League n’est pas […]


Jason Blum, le nouveau Roger Corman ? 7

A l’occasion de la sortie du malin et réussi Happy Birthdead (Christopher Landon, 2017), on tisse les liens entre son producteur Jason Blum, et celles d’un autre célèbre producteur du genre : Roger Corman. « Pour faire de l’art aujourd’hui, vous devez être un businessman » Coup d’essai, coup de maître : en 2007, […]